AccueilS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Partagez
 

 Faltos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cupola
Légende
Légende
Profil

Faltos Empty
MessageSujet: Faltos   Faltos EmptySam 13 Fév 2021 - 17:26

Faltos 200814065347754124



Faltos
Faltos Avatarimage?size=b&direction=4&figure=hr-3163-61.hd-190-3.ch-3022-110-110.lg-270-91.sh-300-110.ea-3168-110



Histoire

Faltos 235019Findesujet




Faltos débarque sur l'Hôtel durant l'année 2009 réputée pour être une période faste de notre jeu. Rapidement, il s'oriente vers le FBI International, l'ancienne dénomination de la Security Corps. Là-bas, il y fait la découverte du saccage, une activité qu'il affectionne dès le début. Toutefois, en ce qu'il exerçait pour le compte d'une organisation judiciaire, il n'était autorisé à prendre pour cible uniquement les organisations criminelles. Cette restriction finit par l'agacer, si bien qu'il décida accompagné de son vieil ami Darcky- de quitter l'uniforme pour passer de l'autre côté. Cette transition de flic à mafieux il l'effectua au sein du Fisk, une organisation secondaire de l'époque. Enfin autorisé à exercer son emprise sur tout type d'ennemis, il prit plaisir à faire pour ses nouvelles couleurs des saccages en nombre. Après cette découverte du jeu, il prit une absence de quelques mois et ne trouva à son retour qu'une organisation fermée en lieu et place de sa mafia d'appartenance. Il se renseigna du devenir des anciens membres, et remarqua qu'une majorité d'entre eux avaient migré à la Scuro Famiglia, une jeune mafia de l'époque qui peinait à se faire remarquer. Il décida de suivre les camarades de jeu qu'il avait connu en rejoignant cette mafia.

Une fois arrivée à la Scuro Famiglia, il était de la génération de ceux qui seront amenés à diriger l'organisation quelques années plus tard. Mais pour l'instant, son organisation faisait les frais de nombreux piratages de leur forum, si bien qu'elle dû en changer se retrouvant dépossédée de l'original. Il participa à la tâche fastidieuse de reposter les sujets de l'ancien, notamment des saccages. Néanmoins, le nouveau forum connu le même sort, et la Scuro Famiglia ferma ses portes. Heureusement pour lui, et comme la majorité des ex-SF à ce moment-là, il pu bénéficier de l'alliance qui existait entre sa mafia et Le Complot, en rejoignant cette dernière au même grade, à savoir une place de 3ème bas gradé le concernant. Il était un membre de la basse hiérarchie très actif, tournant à un rythme de 30-40 saccages / semaines lors de ses moments les plus prolifiques. Cette capacité à saccager en quantité mais également dans une qualité convenable lui permit de glaner de nombreux concours de saccages. Il se plaît alors au Complot, et se laisse même dire qu'il préféra sa nouvelle organisation à l'ancienne. L'ancienne, qui justement ouvrit ses portes une nouvelle fois, conduisant à l'exode d'une partie des membres du Complot vers leur terre natale. Faltos n'épouse pas ce chemin inverse dès le début, mais face à l'impassibilité de ses ex-camarades vis-à-vis de lui, il se résigna finalement à les suivre pour retrouver son cercle de connaissances. A la différence des autres, il arriva avec un saccage de deux salles annexes du Complot, ce qui fît passé les deux organisations d'alliés à ennemis.

Son retour à la Scuro Famiglia ne se déroula pas comme il aurait pu l'imaginer. En effet, non pas que les autres avaient changés mais lui avait grandit. Il vu alors cette mafia pour ce qu'elle était, et ses membres pour ce qu'ils sont : des enfants. Désintéressés par un tel environnement, il décida de retourner au Complot vers lequel son affection le conduisait. Toutefois, conscient de les avoir trahit par le passé, il se préoccupa de ne pas revenir les mains vides. C'est alors en manipulant un bas gradé possédant un bureau avec particule, notamment en ayant recours à l'illusion du fantôme sous fond de tenue violette, qu'il se cacha dans le bureau après avoir reçu l'accréditation de son propriétaire, à une époque où il n'était pas possible d'administrer les droits d'un appartement depuis les paramètres de celui-ci. Ni une, ni deux, le tour fût joué, le propriétaire se déconnecta sans crainte et Faltos ressurgit de l'ombre dans laquelle il s'était tapit pour détruire les lieux. Le voilà de retour dans l'organisation qui avait sa préférence, et ce avec la manière. Néanmoins, les dirigeants ne parvinrent pas à lui octroyer confiance de nouveau, les blessures de sa précédente trahison étant encore trop vives. Il comprit bien assez vite que son évolution serait compromise, aussi il entreprit de démissionner ne souhaitant pas trahir une nouvelle fois sa mafia.

La suite de son aventure le conduisit à la Famille Vittoria, une mafia réunissant quelques noms du jeu, et qui ouvrit en saccageant également quelques organisations secondaires. Il retrouva sur place d'anciennes connaissances, notamment un certain Tumeo qui ne lui pardonnant pas sa trahison au Complot le sanctionna en lui ordonnant de réaliser une mission sous peine d'exclusion. Cette situation délicate et profondément injuste le conditionna à accepter une proposition de MrGuigui2260 qui le corrompa pour qu'il rejoigne la Sacra Corona Unita au grade de Recluta en échange de ses accès.



Personnalité

Faltos 235019Findesujet




En un seul mot : magouilleur. Faltos était l'incarnation, la personnification de la magouille, voilà ce qui l'animait. Au-delà de cette caractéristique, il est décrit comme compulsif, mais toujours professionnel en affaires. Il laissait parfois les émotions dicter sa raison, mais davantage en interne dans ses relations, que en externe dans ses offensives. L'ensemble de ses réussites le conduiront non pas à l'égocentrisme mais un profond sentiment de fierté, difficile à dissocier de sa personne. Sa notoriété dépassait les frontières de la mafia, il a réussit comme peu dans l'Histoire on su le faire, à être une véritable référence mafieuse dans ce jeu, au-delà des divergences qui opposent naturellement l'ensemble des belligérants.



Faltos et la Sacra Corona Unita


Faltos 235019Findesujet




C'est courant mai 2010 que Faltos dépose ses valises à la Sacra Corona Unita, pour ne plus jamais la quitter. Il fût tout de suite acclimaté à son nouvel environnement, satisfait de l'ambiance et des relations qu'il pourra y tisser. Prenant rapidement ses repères, il poursuivra sur sa droite lignée comme saccageur exemplaire, il effectuait alors ses oeuvres par la technique de la fausse alliance, la véritable, avant qu'elle ne devienne la dérive facilitatrice que nous avons connu des années plus tard. Il faut dire qu'à ce moment-là, il était un des premiers à l'avoir expérimenté au FBI International, et autant dire qu'il maîtrisait bien la combine, pour l'instant la seule à son arsenal. C'est assez logiquement qu'il devient Iniziato un certain 30 juillet de la même année. Prenant alors toujours plus d'assurance, c'est à ce grade qu'il s'insurgea contre l'ascension concomitante à la sienne d'une certaine melancolie, vraisemblablement favorisé par un certain Lorenzotto. Ce favoritisme était voyant et inacceptable pour lui, aussi il entreprit de mobiliser le maximum de membres qu'il pu pour faire ce que l'histoire retiendra sous l'appellation de la "grève". Cette situation inédite prit au dépourvu l'instance dirigeante, laquelle se connecta exceptionnellement à son grand complet jusqu'au fondateur lui-même, pour faire face à l'insurrection. Si Path93 et Kadehar souhaitaient alors l'exclure, il trouva un soutien inattendu en les personnes de Woitzy, NyT0 et jeremyd937Sang. Ils étaient admiratifs de l'audace et du cran du jeune mafieux, et empêcheront son exclusion. La contrepartie à son maintien fût que jeremyd937Sang du le prendre son sous aile. A ne pas s'y tromper, il n'est pas là question d'une formation mais plutôt d'une relation d'égal à égal qui se nouera, les deux hommes affectionnant alors communiquer aux sujets de leurs magouilles respectives, notamment dans un souci de ne pas empiéter l'un sur l'autre. Il devient ainsi le saccageur principal de son époque.

C'est à ce grade, celui d'Iniziato, qu'il fît son entrer au sein du Secundo par le saccage d'un bureau de la Famille Vizzini. Il réalisa ce premier haut-fait sous les couleurs italiennes - mais non pas son premier de sa carrière, grâce à la technique de la fausse alliance. Il commença alors à se distinguer dans une organisation forte d'une cinquantaine de membres actifs quotidiennement, où deux pages de saccages pouvaient pondre chaque jour. C'est logiquement qu'il devient Uccisore un certain 10 octobre 2010. C'est le grade de la corruption, et il commença à entrevoir et pratiquer cet art de convaincre à ce moment-là de sa carrière, lui permettant de visiter et ramener les accès de nombreuses mafias. Il garda toujours à l'esprit le saccage, nourrissant une volonté toujours plus forte de s'écarter des cibles ordinaires pour atteindre nos adversaires directs. Il passa alors d'une mafia secondaire à une mafia dites panthéon de l'époque, la U$A-Family, dont il détruit un bureau. Son goût du saccage d'envergure l'incita à partir infiltrer Le Complot qui rouvrit ses portes. Il fit cela après avoir simulé une démission, et parvient à négocier une arrivée dernier haut gradé. Malheureusement, après deux mois d'infiltration un certain Dark-wylli saccagea l'intégralité de l'organisation qui ferma sous son joug avant qu'il ne puisse obtenir la moindre clé. Mais cet échec n'en était qu'un faux, puisque sa volonté fût récompensée par son ascension au grade de Spoconeria le 7 janvier 2011.

Voici son année, s'il fallait attribuer sur le plan mafieux à quelqu'un cette année-là, Faltos serait un des tous premiers candidats. Ce Spoconeria fût alors digne des plus grands, et ouvrit le bal en saccageant le bureau SF de Cid.36, devenant par la même le seul et unique mafieux à avoir réalisé deux saccages distincts sur une salle de la SF. Ce saccage, a contrario des précédents, il le réalisa par usurpation. Ce fût la première fois qu'il s'essaya à cette méthode et il comprit alors tout son potentiel. On lui attribut la paternité de la substitution intemporelle du i majuscule par un l et vice versa. Néanmoins il poursuivit également les fausses alliances, celles-ci lui permettant d'atteindre un bar du Sindicate del Crimine. Il réalisa en outre une prouesse en terme de rendement, en s'offrant deux saccages distincts sur des salles de la filière civile de la U$A-Family, ainsi que d'un commerce de la Famille Ancelotti, le tout en deux jours seulement. Il n'était que Spoconeria et il comptait à son actif un nombre époustouflant de Secundo. Il multiplia ses cibles, à la SF, la U$A, la FA, le SDC, il rajoute l'incontournable en la matière : la Cosa Nostra. Il détruisit leur stade par usurpation, alternant toujours ses deux techniques fétiches. Malgré toutes ces réussites, Faltos avait toujours voulu réaliser une infiltration de grande classe, et son précédent raté au Complot lui avait laissé un goût d'inachevé. Cette fois-ci, il entreprit sous clone d'infiltrer la Famille Ancelotti où il atteint le grade de dernier bas gradé. Une fois à ce stade, il décida d'avouer en pleine réunion sa véritable identité. Un pari risqué, puisqu'il se basa sur cette démonstration de force pour convaincre des membres mieux placés possédant l'accréditation de saccager par la suite. Un pari payant, puisqu'il parvient à convaincre ::Wayne:: sur les braises fumantes d'un saccage de sept appartements de la FA par jeremyd937Sang, de terminer le boulot en détruisant intégralement la Famille Ancelotti. C'est ainsi, par corruption, que Faltos intégra après de nombreux Secundo la plus prestigieuse déclinaison du musée : Il Davanti. Il resta le seul a avoir saccagé me hall de cette mafia dans l'Histoire. Indéniablement haut dessus des autres, il fût rapidement promu Affrancato le 1er juillet 2011, et quasiment dans la foulée, Picciotto le 25 novembre 2011.

Désormais assis autour de la Table Ronde, Faltos ne perd pas ses ambitions. Il corrompa une mafieuse à la Salzano-Connection, dont l'identité restera anonyme en ce qu'elle ne rejoignit pas la mafia à la suite de son périple. De cette infiltration il ressorti deux saccages de salles annexes qu'il présenta comme le fruit d'usurpation pour sauvegarder son infiltrée. Il réalisa également un saccage d'une salle annexe de la famille O'connor, ainsi que d'une salle annexe de The Outfit. Il resta un homme d'action même dans les plus hautes sphères de la mafia, il était ainsi. Faltos était un magouilleur dans l'âme, et n'aspirait pas en dépit de ses nouvelles fonctions et prérogatives à diriger, à enseigner. Ce qui l'obsédait était le saccage, celui de ses ennemis, et par dessus tout de la Mafia-Habbo dont il n'avait jamais touché le moindre local. C'est presque aveuglé par cette envie qu'il sera l'un des rares à être favorable au saccage Mafia-Habbo 1, allant jusqu'à consentir à endosser le rôle du responsable de la manoeuvre publiquement. Il était le dirigeant à la meilleure réputation parmi les siens et il en était conscient, croyant naïvement que si la magouille venait de lui elle serait mieux acceptée par la communauté. Il n'en fût rien, et il dû supporter des années durant une exclusion globalisée du RPG, se voyant exclu de tout appartement ennemis, et interdit de discussion avec les membres de toutes les organisations. Ce fardeau trop lourd à porter le conduira à prendre ses distances avec le jeu, ne revenant que par intermittence. Il se voyait plus dans l'image d'un mercenaire toujours en quête de proies à faire succomber, et c'est cette conception du jeu qui eût raison de son propre déclin. Néanmoins, malgré ces circonstances défavorables, c'est avec perspicacité et préparation, qu'il noua une relation privilégiée avec les membres du Gang Saru, et plus particulièrement StiIIFresh. Cette relation le conduisit à avoir des accès personnels sur leur forum, et à rejoindre leur filière civile. Il su tirer profit de ce lien en convaincant ce dernier durant une longue discussion nocturne de saccager le Gang Saru pour un grade d'Uccisore. Il réalisa cette performance lorsqu'il était Sottocapo, membre de la Cupolà. Ce saccage s'il intervenu alors que le GS était en grande déliquescence, essuyant coup sur coup, il eût le mérite de sauver l'année civile de 2014 pour la mafia. C'est logiquement qu'il devient Capo, couronnant une immense carrière riche en succès. Il prit courant de l'année 2015 officiellement sa retraite, avec le sentiment d'avoir accompli bien plus qu'il ne l'aurait imaginé à ses débuts. D'ailleurs, il n'était pas tout à fait au bout de son aventure, puisqu'il su lors d'un de ses passages éclairs, profiter des circonstances favorables du saccage du Crime Syndicate par Naami. En effet, il saisit l'opportunité de cette actualité mouvementée pour convaincre un ancien membre de revenir à la maison en saccageant le nombre ahurissant de 19 appartements. Le voilà écrivant son nom pour la troisième fois et pas des moindres, au sein du Il Davanti.

Néanmoins, une nouvelle zone d'ombre viendra noircir ce si beau portrait. En effet, un certain désamour envers un membre de la Cupolà le poussera à commanditer un piratage du compte Skype de cette dernière, par l'intermédiaire d'un ancien membre viré et vexé, Silvio-Tagliano. Il n'eût jamais personnellement accès aux comptes, mais le mal été fait. Cette querelle porté au grand jour porta le discrédit sur la mafia, dont nos ennemis n'hésiteront pas à se nourrir pour nous nuire, sans toutefois réussir la moindre corruption. Au surplus, la publicité des conversations privées dévoilées compromis certaines magouilles en cours de tout premier plan. C'est là l'ultime image qu'il laissa de lui, définitivement écarté de la famille, il sera néanmoins élevé au statut de Légende par l'ancienne génération. Toutefois, son acte de trahison, et son choix de rester fidèle à ses compagnons d'antan qui ont par la suite trahis la mémoire de la Sacra Corona Unita, le déclasseront au rang de mafieux incontournable de son époque, là où on pouvait légitimement s'attendre à le voir figurer parmi les Légendes. Voici l'épopée du Capo Faltos.C, un grand nom de la mafia, et plus largement, un grand nom du RPK.



Accomplissements

Faltos 235019Findesujet





  • Saccage de la Famille Ancelotti
  • Saccage du Gang Saru
  • Saccage du Crime Syndicate
  • Saccage de deux salles annexes du Complot
  • Saccage d'un bureau de la Scuro Famiglia
  • Saccage d'un bureau de la USA-Family
  • Saccage d'un bureau de la Famille Vizzini
  • Saccage d'un bureau de la Scuro Famiglia
  • Saccage d'un appartement annexe de la USA-Family
  • Saccage d'un appartement annexe de la USA-Family
  • Saccage d'un appartement annexe de la Famille Ancelotti
  • Saccage d'un bar du Sindicate del Crimine
  • Saccage du stade de la Cosa Nostra
  • Saccage d'une salle annexe de la Salzanno-Connection
  • Saccage d'une salle annexe de la Salzanno-Connection
  • Saccage d'une salle annexe de la Famille O'Connor
  • Saccage d'une salle annexe de The Outfit
  • Créateur de l'usurpation substituant le i majuscule au l et vice versa, une technique intemporelle souvent dénommé comme "usurpation parfaite"
  • Réalise approximativement plus de 400 saccages dans sa carrière
  • Par ses oeuvres il atteint les appartements de onze mafias principales et secondaires de son époque, un véritable exploit de diversité des cibles d'importance
  • Atteint le grade de Capo
  • Intègre la Legione Incoronata
Revenir en haut Aller en bas
Nearco
Légende
Légende
Nearco
Profil

Faltos Empty
MessageSujet: Re: Faltos   Faltos EmptyDim 14 Fév 2021 - 17:35

Quel hommage particulier que le tiens. Le propre des plus grands réside notamment dans cette capacité de s'affranchir de toute formalisation de leur histoire pour qu'elle perdure. Ton parcours riche de succès il m'a d'abord été transmis par les anciens dirigeants, soucieux d'asseoir leur conception de l'élitisme mafieux, de lui donner corps au travers un exemple, et qui de mieux que toi pour supporter ce rôle. Sûrement le meilleur magouilleur de cette ancienne composition du grand conseil. C'est sous cette nécessité de fidélisation, presque de propagande interne, que ton souvenir s'est installé durablement parmi les générations t'ayant suivies. Par la suite, c'est par un constat rationnel de tes oeuvres, analysées comparativement aux autres noms mis en avant par l'ancien Don, que ta mémoire s'est renforcée. Contrairement à l'ex Consigliere, tu n'as pas usurpé ton rang. Par la suite, c'est au travers les mots de membres des tous derniers instants, arrivant dans un jeu sur sa fin, ressentant le besoin de trouver des figures auxquelles s'identifier, que pour une énième fois ton mythe s'est reforgé. Tu as laissé une trace intergénérationnelle, et également, interorganisationnelles comme cela a été si bien soulignée dans ce sujet.

Personnellement, je ne t'ai que trop peu côtoyé. J'ai de maigres souvenirs de toi quant à mes débuts, si ce n'est que tu m'avais donné quelques mobis pour construire mon premier bureau. C'était pas grand chose, mais ce petit geste pouvait manifester un intérêt que tu pouvais me porter, du moins, c'est ce qui me plaisait de penser à l'époque. Mon histoire se rejoint à la tienne malheureusement là où elle est la moins glorifiante pour toi. Quand on évoque des magouilles de premiers plans que ton action envers Kaiserin a causé, je ne peux omettre ce Secundo avorté sur le Crime Syndicate. A l'époque, crois-moi, en ce que le contexte rendait rarissime ce type d'actions et, que c'était la perspective de ma première réalisation majeure, ma déception voire ma colère ne dégrossie pas facilement. Forte heureusement pour moi, cet événement ne resta qu'une anecdote dans ma construction, autrement, je n'aurais certainement pas eu autant de bienveillance envers toi aujourd'hui. Je parlais de ce culte de la personnalité qui pouvait t'entourer, non pas de par ton fait, mais par cette volonté de l'ancien grand conseil de se constituer des représentant dans l'excellence. Nécessairement, nous avons alors tous porté de l'intérêt à ce grand Faltos, qui nous était à l'époque naïvement présenté comme le tombeur de la Mafia-Habbo. Cet intérêt devient à mon sens réciproque lorsque j'infiltrais la Bjork-Family. J'ai souvenir de tes visites au Vertigo, dans ta tenue noob à l'entrée de l'appartement. Tu restais là, quelques minutes, à m'observer. Tu l'as eût fait probablement deux à trois fois durant ma période chez les anglais. C'était pour moi alors une manifestation de ton intérêt, tu savais ce qui j'y faisais, et ta rare présence était comme un message d'approbation en ce que je faisais.

Une fois le saccage réalisé, tu m'as contacté par message privé sur le forum, curieux de connaître cette aventure. De là, nous avons été amené à échangé plusieurs fois, et plus particulièrement lors de la période du premier confinement. Je crois pouvoir dire sans me tromper que d'un intérêt mutuel, est né un respect mutuel. Même si beaucoup de mythes sont déconstruit avec le temps, et le recul d'une observation mûrit avec l'accomplissement de soi-même, mon respect envers-toi n'a jamais été perdu. Je te considère, et ce à juste titre, comme le plus grand magouilleur de la mafia, sur ta période. Pour un jeune mafieux tel que moi, c'est également en ce qu'on souhaite égaler voire dépasser ses aînés, une réelle fierté d'avoir pu être adoubé par tes soins. Par la suite, ce fût un plaisir personnel d'avoir pu échanger avec toi quant à l'élaboration de cette fiche. Une occasion supplémentaire de forcer mon respect, en ce que tu as été d'une transparence totale même sur ce qui pouvait desservir ta légende. Car oui, à ne pas s'y tromper. Si tu es classé comme incontournable en ce que tu l'es, évidemment, et que ta trahison ne permet objectivement et avec cohérence de te classer au-delà, tu n'es pas moins, à l'échelle de notre jeu, une légende.

J'ignore si ce sujet suffira, mais la mafia te remercie profondément de tout ce que tu lui as apporté, car même si cela devait être mis en balance avec les contrariétés que tu lui as causé, je pense que cette balance resterait excédentaire.

Rest In Respect.
Revenir en haut Aller en bas
Lucio
Légende
Légende
Lucio
Profil

Faltos Empty
MessageSujet: Re: Faltos   Faltos EmptyLun 15 Fév 2021 - 17:57

La résonance de ton pseudonyme n'a cessé de perdurer, et ce, au gré des années et des générations. N'est-ce pas là la manière la plus incontestable de définir une légende du RPG Mafia ? L'une des plus illustres au point de laisser une trace si importante que ton souvenir demeure et s'est transmis, pas seulement dans notre famille mais chez nos ennemis. Que dire, si ce n'est qu'ici nous avons affaire au plus grand magouilleur de la période la plus fastueuse du RPG Mafia, que je délimiterais entre 2009 et 2011. Ce qui ne t'a pas empêché lorsque ton activité à diminué de faire frémir toutes les organisations mafieuses du jeu à chacun de tes passages. Un véritable expert des offensives et des magouilles en tout genre, beaucoup te connaissent excellent usurpateur mais que dire de tes qualités de corrupteur. Tu n'as jamais pourtant répondu au stéréotype du mafieux soigné avec une orthographe irréprochable, et une attitude diplomate, tu n'avais rien à voir avec ce que l'on peut imaginer du corrupteur type, mais tu avais un style, un charisme et une réputation dont la quasi totalité des mafieux pour ne pas dire tous à l'époque souffrait de ne pas pouvoir tenir la comparaison.

Durant mon périple, la première fois que l'on m'a murmuré ton pseudonyme, c'était pour me complimenter lorsque j'évoluais à la Scuro Famiglia. Certains dirigeants de l'époque te considéraient eux-mêmes comme le plus grand magouilleur de tous les temps à cette époque (2013), et au fur à mesure que je réalisais mes premières magouilles, mes premiers exploits, certains disaient que j'étais un mini Faltos, comme pour établir que j'appartenais à la même race, au même bois que toi qui en était la référence comme si le talent en magouille était soumis à un baromètre dont l'unité de mesure la plus haute était toi. Ces compliments m'ont accompagné jusqu'à 2014, et même en 2015, et j'en ai toujours été honoré car c'était une reconnaissance de mon profil, de mes qualités, mais également parce que déjà à l'époque nous nous estimions, et que tout bon magouilleur était amené à un moment ou à un autre à croiser ton chemin. D'ailleurs pour l'anecdote l'ancien dirigeant de la Scuro Famiglia qui officiait à l'époque dont je parle avait encore ce réflexe de me qualifier de petit faltos, tes ennemis ne t'ont pas oublié, même en 2020, c'est dire.
J'ai eu la chance de passer un moment privilégier avec toi, celui dans lequel nous nous exprimions le mieux sur ce jeu, lors d'un grand saccage, celui de la Cosa Nostra qui restera un souvenir mémorable dans ma carrière mafieuse, dans lequel tu m'as accompagné pour un résultat splendide.

Comme l'a très bien souligné Nearco, ta classification comme un incontournable n'est qu'une malheureuse conséquence de ta sortie, sans quoi tu figurais évidemment parmi les légendes de la mafia de tout premier plan. Les légendes ne meurent jamais, et ton souvenir trouvera place parmi les plus nobles, dans la Nécropole de la Sacra Corona Unita.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Profil

Faltos Empty
MessageSujet: Re: Faltos   Faltos Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Faltos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sacra Corona Unita :: La Nécropole :: Tombeau-
Poster un nouveau sujet