AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Communiqué du Grand Conseil

Aller en bas 
AuteurMessage
Cupola
Cupola

Cupola



Cupola

PROFIL

Communiqué du Grand Conseil Empty
MessageSujet: Communiqué du Grand Conseil   Communiqué du Grand Conseil Okh1Sam 15 Aoû 2020 - 1:08

Mafieuses, mafieux,

    Ce communiqué du Grand Conseil de la Sacra Corona Unita fait suite à notre énième saccage du Syndicate Consiglio et aux accusations qui en résultent et font, à juste titre, polémique. Il s'agit à la fois d'une réponse à ces imputations et d'une clarification globale que nous avons jugée nécessaire au vu des récents évènements. Vous l'aurez compris, je fais allusion aux propos proférés à notre encontre par la Scuro Famiglia, Zoulou ou encore Ulisse pour les plus notoires. Au fil de cette démonstration, nous vous livrerons une analyse abstraite de la situation, illustrée à travers des arguments quant à eux très concrets. Notre assertion sera la suivante : la majeure partie des procès qui nous sont intentés sont clairement mensongers et donc diffamatoires. Nous concédons que certaines affaires peuvent prêter à confusion. Du reste, jamais dans notre histoire nous n'avons fui le débat et nous espérons bien obtenir des réponses à nos questions, fussent-elles déplaisantes pour nos adversaires. Pour finir, j'espère que de cette déclaration naîtra un échange et que de cet échange nous nous en tirerons tous avec un certain profit.

    Popularisée par la Scuro Famiglia, la défense la plus pitoyable qui soit ne cesse de faire de nouveaux adeptes dans le monde des pyjamas. Voici nommée la stratégie consistant à répondre aux attaques ennemies par le seul biais de la diffamation, au lieu de prendre acte de ses défaillances, d'assumer ses erreurs et de répondre par l'offensive comme les mafieux le font depuis toujours. Invoquer la raison suprême du hack pour décrédibiliser ses adversaires est bien facile, mais peut-on le faire sans avoir des preuves appuyant ses allégations ? Nous soutenons le contraire et sommes, Dieu merci, loin d'être les seuls à défendre la vérité. Rappelez-vous les réactions du Grand Conseil de la Scuro Famiglia lorsqu'il apprit que nous avions en notre possession des informations confidentielles et compromettantes à propos d'un de ses infiltrés (Barbussien, The Outfit). Sitôt ce secret révélé au grand jour, il s'empressa de nous accuser de hack, refusant d'admettre la possibilité que nous puissions avoir accès à ses secrets les mieux gardés, sans pour autant apporter quelque preuve que ce soit. Le fait qu'une accusation si grave soit soutenue sans la moindre volonté, mais au-delà de cela sans la moindre possibilité d'apporter un argument, fusse-t-il contestable, en dit long sur l'imposture dont il est question.

Communiqué du Grand Conseil 94246170284544294154

    Je cite Lay.Cotroni : « On le prouvera vous en faits pas. » Nous attendons toujours. Toutefois, il semblerait curieusement que vous ne parliez plus de cette affaire. Probablement parce que vous avez fini par admettre que vos membres n'étaient pas aussi infaillibles que vous voudriez le (leur ?) faire croire. Prétexter l'illégalité de l'attaque adverse est astucieux : les membres ne cèdent pas à la panique et l'action ennemie perd de son impact. Une question nous vient naturellement à l'esprit. Pourquoi avoir fait à de nombreuses reprises la promesse d'apporter des preuves tout en sachant pertinemment que vous n'en trouveriez jamais ? La réponse est limpide, vous vouliez gagner du temps en espérant que cette promesse tombe aux oubliettes. Mais ne pensez pas vous en tirer à si bon compte ; la voie de la facilité a elle aussi ses inconvénients. Vous nous avez promis des preuves. Après plus d'un mois, je suis en droit de les réclamer et sollicite une réponse officielle de la Scuro Famiglia.

    Le refrain est toujours le même du côté de ceux qui n'ont d'autre arme que l'accusation diffamatoire. Vous comptez à vos échelles respectives parmi les organisations les plus jeunes et les moins bien réputées du jeu, pourquoi diable seriez-vous à l'abri de l'erreur ? Pourquoi est-ce qu'un coup bas de l'adversaire serait nécessairement la seule explication à vos défaillances ? En ce qui concerne l'affaire Scuro Famiglia, je clarifie une bonne fois pour toutes notre position : tant que cette organisation n'aura pas apporté les preuves qu'elle a promises à tous, il ne sera pas question de notre culpabilité, mais au contraire de son utilisation scandaleuse de la diffamation comme dernier recours en cas de crise. Ces professionnels du mensonge n'en craignent plus les conséquences depuis bien longtemps ; ils ont d'ailleurs construit leur micro-empire sur le seul socle de la polémique, comprenant qu'un seul sigle digne de ce nom en presque quatre années d'existence ne saurait être suffisant pour prétendre à la gloire, la controverse, le mensonge et la critique revêtaient pour eux des allures salvatrices. Lamartine écrit « La critique est la puissance des impuissants. »

    Néanmoins, cette attitude devient dangereuse lorsqu'elle s'exporte et se démocratise au sein même des organisations de seconde zone qui, force est de le constater, n'ont pas la subtilité de leurs maîtres. Ainsi, le dénommé Zoulou ne tarda pas à user lui aussi de cet ultime rempart et, de la même manière, contesta de vive voix notre saccage de la Alleanza di Sentenza. Soyons honnêtes et objectifs : ce dernier, à l'inverse de la Scuro Famiglia, apportait de réels arguments, des données techniques, allant même jusqu'à porter plainte. Beaucoup de bruit, des imputations répétées, répétées et répétées, mais pour quel résultat ? Pour admettre deux semaines plus tard que ses accusations étaient totalement infondées et donc, de nouveau, diffamatoires.

Communiqué du Grand Conseil 12093623424651285819

    Faire un tel scandale, répéter frénétiquement le verbe "prouver" jusqu'à n'en plus pouvoir, pour au final déshonorer sa promesse en fuyant comme l'a fait le Grand Conseil de la Scuro Famiglia ? Pour au final revenir scandaleusement sur de si graves accusations comme si de rien n'était à l'instar de Zoulou ? Allons, vous n'êtes pas sérieux. Après cela, il vous est aisé de comprendre notre réticence à accorder quelque importance que ce soit à la diarrhée verbale d'un des mafieux les plus contestés de ces dernières années. J'ai lu quelque part que le passé d'Ulisse n'avait rien à faire dans ce débat. C'est tout à fait ridicule. Comment se fait-il que ceux-là même qui utilisent le prétendu passé de Skyrise pour l'accabler refusent que celui d'Ulisse soit soumis à examen ? Bien entendu, connaître l'accusateur - comme l'accusé me direz-vous et je suis entièrement d'accord - est capital dans un procès de la sorte. C'est une évidence. Je n'ai pas la moindre honte à affirmer haut et fort que je prête infiniment plus de crédit à la parole d'un mafieux respectable qu'à celle d'Ulisse. Bien évidemment, il faut tenir compte de ses arguments et les étudier avec la plus grande rigueur. Nous n'avons jamais soutenu le contraire. Mais la démarche doit-elle absolument exclure un questionnement sur son identité et son passé ? De nouveau, nous répondons non. L'étude des arguments est indissociable de l'analyse du profil de celui qui les avance. Je pense que nous nous accorderons tous sur le fait qu'un meurtrier n'est pas le mieux placé pour accuser quelqu'un de meurtre et qu'il n'est pas nécessaire de développer davantage cette idée.

    Dresser le portrait de celui qui intente à notre réputation par des conclusions hâtives et de lourdes imputations, qui plus est diffamatoires, est notre bon droit. Précisons néanmoins que nous ne voulons pas que ce communiqué se transforme en lynchage, c'est pourquoi nous ne développerons pas son acte d'accusation que nous nous contenterons de présenter afin que chacun puisse en juger. Rappelons également que l'exposé auquel nous nous prêtons ne traite pas exclusivement d'Ulisse et que, contrairement à ce qu'il soutient, il ne nous intéresse pas réellement. Dans un souci de lisibilité, nous avons passé les références aux différents sujets évoqués sous des liens. Il vous suffira donc de cliquer dessus pour avoir accès aux références sur lesquelles sont basés ces faits de notoriété publique. Le passé d'Ulisse est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Arnaque au casino, hack de forum, hack de Habbo Studio (ici, ici et ) ainsi qu'une multitude d'affaires plus suspectes les unes que les autres : prétendu hack d'un fansite, prétendu trojan sur son forum, compilation de photos de joueurs dans ses accès (fait connu et reconnu) ou encore des insultes nous rappelant sa vraie nature. Cela étant dit, je pense que nous sommes désormais plus à même d'apprécier ses accusations. Notons qu'il lui appartiendra bien évidemment de laver son honneur s'il s'en sent capable, ce dont je doute.

    Analysons à présent les « preuves » avancées par le respectable Ulisse. Voici son argumentation :

Citation :
Bonjour.


Tout à commencé à 15h55 ou je reçois un SMS de plusieurs amis qui me préviennent que la Syndicate-Consiglio , heureusement chez moi je me dépêche d'allumer l'ordinateur , la première chose en étant sur la page de Habbo.fr est d'allé sur le compte concierge "Danawin" , présent à 13 h pour ma pause du midi j'avais connecté le concierge puis m'était déconnecte vers 13h50. Or là je me rend compte que je n'avais plus accès à mon concierge , je vérifie dans mon carnet ou mes comptes , adresses etc... sont répertoriés je remarqua que le mot de passe était le bon. Après ça j'alla directement sur le compte Ulisse possédant le mobilier de plusieurs salles et dont celles du Hall , la Sacra Corona Unita n'avait pas finit le saccage est qui vois-je ? Skyrise et Crime les deux  personnes qui sont toujours là quand l'histoire parait louche rappelez vous lors du saccage du Bar de la Alleanza ou bien du Manoir de la Rochester ou aucunes justifications ne fut données.
J'ai donc pickall le manoir ( ce qui est pas une bonne chose moi qui c'est que le pickall d'un hall est interdit pendant un saccage ) or là j'étais obligé du à la raison du saccage.
C'est après que je m'aperçu que mon adresse email fut inaccessible , remarquez par vous même le compte fut changé à 15h45 or j'étais connecté à 15h57 à peut-prêt.


Spoiler:
 
C'est alors que j'eu compris qu'on m'avait hacké pour arriver à ses fins , le saccage ne peut donc pas être une usurpation , pourquoi cela me direz vous ? Comme beaucoup le savent je ne suis plus accredité au manoir de la SC , j'ai pris ma retraite et le Grand Conseil est le seul accredité mais regardez bien sur les screens suivants qu'aucun de Luciano , ScopZ ou bien LimStox ne s'est connecté de la journée ( j'ai mis la pendule pour vous montrer la date et l'heure )

Spoiler:
 
Peu après , je me rappela que j'avais donné mon numéro de téléphone à l'adresse email , c'est après avoir reçu un sms pour confirmer que j'étais bel est bien le bon titulaire de cette adresse que je pu récupéré mon adresse , ou directement je me dépêcha d'aller retrouver mon mot de passe sur mon concierge Danawin , je changea le mot de passe et BADABOUM que vois-je ? Regardez par vous même l'heure et la date de la connexion du concierge et l'heure du HACK

Spoiler:
 
 


L'histoire se conclue , a Syndicate Consiglio ne ferme pas , les preuves que vous pouvez avoir en vos possessions sont les bienvenues , cette histoire peut coûter très cher à la SCU qui se ridiculise une nouvelle fois en venant à ses fins par le HACK ( je ne met pas en doute la SCU mais plus tôt deux de ses membres Skyrise et Crime qui sont les deux personnes les plus louches vu leur nombre de grade de différence ).

Les questions seront à la suite.


Cordialement
    On peine à extraire de cette logorrhée trois arguments qui valent la peine d'être étudiés. La pauvreté de son raisonnement le contraint à nous demander de le croire sur parole. Quelle est la valeur d'une horloge Windows en tant que preuve ? Absolument aucune puisqu'il est possible d'en changer l'heure à sa guise. Or, ton argumentation toute entière est basée dessus. En cela, tes preuves n'ont objectivement pas la moindre valeur. Mais puisque certaines zones d'ombre planent toujours dans l'esprit des plus crédules, nous acceptons de bon gré de les étudier en profondeur. Veuillez s'il vous plaît considérer le fait que, bien que niant formellement la fiabilité des preuves avancées, nous nous en servirons contre Ulisse dans le but de démasquer son mensonge. Avant de poursuivre, répondons à une question qui nous a été posée un certain nombre de fois quant à l'usurpation utilisée par Skyrise et Crime pour ce saccage. Jamais il n'a été demandé à une organisation de révéler l'usurpation qu'elle a utilisée pour témoigner de sa bonne foi. C'est une question ridicule à laquelle nous ne répondrons pas. Le Syndicate Consiglio, à l'image de soldats qui accepteraient la guerre à condition de connaître à l'avance les armes de leurs ennemis, cherche à travers cette question une protection pour l'avenir. Vous n'avez pas à vous inquiéter, vous ne vivrez pas suffisamment longtemps pour essuyer une autre salve.

    Tout d'abord, tu affirmes à bien des reprises que la prétendue réputation de Skyrise et Crime confirme tes accusations de hack. Laisse-moi te dire que si la réputation seule suffisait à lancer l'anathème contre quelqu'un, tu n'aurais même pas droit à la parole. N'oublie pas que l'illégalité de ce que tu as fait par le passé et qui a été prouvé, contrairement à ce que tu leur reproches, est au-dessus de toute compétition. Deuxièmement, tu soutiens que nous n'avons donné aucune justification concernant les saccages de la Alleanza di Sentenza et de la Rochester, mais c'est tout à fait mensonger. Zoulou est revenu sur ses accusations, nous innocentant par la même occasion, tandis que les guignols de la Rochester n'ont jamais fourni la moindre preuve. Aie un minimum d'honnêteté si tu veux être pris au sérieux. Ensuite, tu dis que bien que sachant que le pickall est interdit pendant un saccage, tu n'as pas eu le choix à cause de la « raison du saccage ». Serais-tu en train de nous dire que tu as été capable de déduire en l'espace de quelques minutes et avec toute la pression que la situation suggérait, que ce saccage était invalide, alors qu'à l'heure actuelle des doutes continuent de planer ? En d'autres termes, comment pouvais-tu connaître ladite « raison du saccage » au moment où tu as pickall, vraisemblablement entre 16:05 et 16:15, alors que tu dis toi-même avoir eu connaissance du saccage à 15:55 et t'être connecté à 15:57 ? Avoue plutôt que tes vieux instincts sont revenus au galop et que tu n'avais pas la moindre envie de voir ce saccage aboutir. En fin de démonstration, tu dis que Skyrise et Crime sont « les deux personnes les plus louches vu leur nombre de grade de différence ». Bien que cela ne te regarde en rien, sache qu'ils sont amis dans la vraie vie. L'argument que je vais énoncer dans quelques instants requiert la plus grande concentration. N'hésitez pas à utiliser la version d'Ulisse, citée ci-haut, pour vérifier mes affirmations. Ulisse accuse Skyrise et Crime d'avoir changé le mot de passe Habbo de son concierge à 15:36, puis de l'avoir connecté à 15:37 (ce qu'il appelle « l'heure du HACK ») pour s'accréditer avant de saccager. Il les accuse également d'avoir pris possession de son adresse mail à seulement 15:45. Comment cela est-il possible quand on sait qu'il faut obligatoirement avoir accès à l'adresse mail d'un Habbo pour changer son mot de passe ? Tel est pris qui croyait prendre. J'aimerais maintenant faire appel au bon sens de chacun. Comment peut-on imaginer que le Grand Conseil de la Sacra Corona Unita pourrait risquer sa réputation et son intégrité pour un malheureux sigle du Syndicate Consiglio ? Si Skyrise et Crime avaient haineusement utilisé le hack pour arriver à leurs fins, pourquoi auraient-ils pris le risque de saccager en plein milieu d'après-midi ?

    Comptes-tu, à l'instar de Zoulou, révéler la vérité et enfin assumer ce saccage une fois ta pyjama morte et enterrée ? Nous le saurons dans le prochain épisode. J'aimerais revenir sur un point qui m'a semblé fondamental dans cette affaire. Tu affirmes que « cette histoire peut coûter très cher à la SCU qui se ridiculise une nouvelle fois », tandis que ta pyjama poste ou fait poster sur tous les forums mafieux des sondages visant à exclure ma famille du RPG. Dois-je rire ? Certains mafieux, que je salue, ont eu l'humilité de vous envoyer vous faire voir. Du reste, je trouve particulièrement absurde de voir des mafias pathétiquement au bord du gouffre, et ce depuis des années, se prononcer sur la viabilité de l'actuelle meilleure famille du moment, j'ai nommé la mienne. Selon moi, aucune organisation, fusse-t-elle incontestablement la plus puissante, n'est habilitée à exclure un adversaire. Mais après tout, ce ne sont que des mots. Et que valent, in fine, les paroles d'un mafieux aussi minable que toi ? Que valent les menaces d'une mafia aussi impuissante que la tienne ? Chien qui aboie ne mord pas. Nous avons tenu à conclure ce communiqué sur une question ouverte à Ulisse. Il a été démontré que tes preuves, quand elles ne jouent pas contre toi, sont des plus contestables. Bon joueur, je te laisse une chance d'apporter une preuve incontestable. Tu accuses deux de mes membres d'avoir modifié le mot de passe de ton concierge. Demande alors à Sulake si ton mot de passe a bien été changé avant 15:40. Ainsi, nous aurons soit la preuve qu'un hack a été effectué, et dans ce cas il faudra chercher le coupable, soit la preuve de ton mensonge. J'adresse ces quelques mots à ceux qui se réclament de nos adversaires. Ce communiqué est véridique de A à Z, ne vous en déplaise. Si vous voulez nous voir tomber, commencez par vous mettre debout.

Cordialement,
le Grand Conseil de la Sacra Corona Unita.
Revenir en haut Aller en bas
 
Communiqué du Grand Conseil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sacra Corona Unita :: Manoir :: Discussions mafieuses :: Communiqués et textes officiels-
Sauter vers: